Actualités IDéO BFC

Une IDG en Bourgogne et en Franche-Comté ?

Avec la constitution d'une grande région Bourgogne Franche-Comté en 2016, la question d'une Infrastructure de Données Géographiques communes se pose.

En Franche-Comté, s’appuyant sur un réseau d’acteurs, le Conseil régional et la Préfecture de région souhaitent mettre en œuvre une Infrastructure de données géographiques (IDG). Une étude de besoins a déjà été réalisée en 2013.
C’est pourquoi, dans le cadre de la fusion des régions Bourgogne et Franche-Comté, les deux conseils régionaux et les deux préfectures de région ont validé le fait de s’appuyer sur le dispositif GéoBourgogne pour mettre en œuvre l’IDG de la future grande région Bourgogne-Franche Comté.


A ce titre, le comité de pilotage de GéoBourgogne (Préfecture de région, DREAL, Conseil Régional et GIP e-bourgogne) a convié leurs homologues francs-comtois le 15 janvier dernier pour valider un plan d’actions pour l’année 2015.
Ainsi le comité technique de GéoBourgogne, déclinaison opérationnelle du comité de pilotage,  rencontre ses homologues francs-comtois afin notamment d'améliorer leurs connaissances respectives des acteurs de l'information géographique.

Pour rappel, le dispositif GéoBourgogne fournit actuellement à ses partenaires bourguignons :

  • Un outil : www.ideobfc.fr portail de diffusion et de partage d’informations géographiques (avec les services de recherche, visualisation, téléchargement, transformation de données ainsi que des espaces de travail collaboratif, un annuaire...)
  • Des données : référentiels cartographiques, données métier
  • Un accompagnement : formations, assistance juridique, assistance utilisateur
  • L’animation d’un réseau : des espaces d’échanges, de travail et d’information

GéoBourgogne a actuellement pour ambition de mettre en réseau les acteurs du territoire, favoriser le travail commun, simplifier les échanges de données, accompagner les structures dans la production de données et leur partage...
Ce rôle de réseau s'incarne en particulier dans les outils (interopérabilité, moissonnage des catalogues existants); dans la veille (aiguiller les utilisateurs vers les ressources des uns et des autres, faire état de la veille réalisée au niveau national...); dans l'animation (groupes de travail et réunions d'information) et par l’ouverture de plus en plus importante vers les acteurs territoriaux (SINP, Université, observatoires…).

Il s’agit donc de déterminer comment ces services peuvent bénéficier aux acteurs du territoire franc-comtois, mais également de définir les nouveaux besoins des territoires bourguignons et francs-comtois, les nouvelles cibles, qui feront évoluer l'IDG et ses actions.
Sur la base des attentes et besoins des utilisateurs, le travail du comité technique portera sur la rédaction d’une stratégie et d’un plan d’actions pour la future IDG, et, par conséquent sur la définition des moyens humains et financiers nécessaires au déploiement de ces services.
 

Retour à la liste

Dernière mise à jour le 15/11/2018