Actualités IDéO BFC

"Petit guide des flux" ou "comment disposer d'une donnée en temps réél ?"

"Petit guide des flux" ou "comment disposer d'une donnée en temps réél ?"

"Flux OGC" peut être un gros mot pour certains.
Qu'est ce qu'un flux? à quoi il sert ? quelles données sont accessibles par ce biais sur le portail de GéoBourgogne ?...
Décodage

Un flux, quesaco ?

Un flux est un lien vers un serveur web distant qui permet d'interroger cette base de données distante.

Les avantages des flux :

  • vous bénéficier d'une mise à jour en temps réél : quand la donnée est mise à jour par le producteur de la donnée dans sa base, le flux répercute cette mise à jour instantanément. Fini les hésitations entre plusieurs versions de la donnée et les confusions sur les mises à jour !
  • vous économisez de la place de stockage : utiliser un flux évite de répliquer la donnée sur son propre serveur et donc économise de la place. Cela est particulièrement vrai pour les raster

Les inconvénients des flux

  • besoin d'une connexion à internet suffisante
  • pas de maîtrise des versions de la donnée : si vous souhaitez réutiliser la version d'un jeu de donnée antérieure dont le flux àdisparu, il vous faut  la redemander au producteur. Mais est ce si fréquent ?

Comme toute technique elle a ses avantages et ses inconvénients et le choix de leur utilisation peut se faire au cas par cas selon les thèmes, les conditions d'utilisation, le matériel disponible...

Les standards des flux

Les flux suivants sont des protocoles des communication standard, définit par l'Open Geospatial Consortioum (OSC) :

  • WMS : Web Map Service permet d'obtenir des cartes de données géoréférencées
  • WFS : Web Feature Service permet de manipuler des objets géographiques (lignes, points, polygones...)
  • WMTS : Web Tile Map Service, équivalent au WMS en plus performant dans l'affichage, car il s'appuie sur des cartes tuilées
  • WMSC : WMS Contraint, ancêtre du WMTS, s'appuie sur des cartes tuilées

Les flux sont classés par ordre alphabétique du producteur du flux dans la fenêtre d'"ajout de couches OGC".

Comment utiliser les flux dans GéoBourgogne ?

La méthode est décrite dans :

tutoriel ajout des flux de l'ortho

Comment accéder aux données en flux généré par GéoBourgogne ?

le serveur de GéoBourgogne est  :

Quelles sont les SERVEURS de données fournissant des flux sur le portail de de GéoBourgogne ?

Pour le WMS :

  • BRGM (Géologie, sous-sol)
  • CARMEN (Paysages)
  • CEREMA  (Arrêts de transport collectif)
  • Corine Land Cover (occupation du sol)
  • CRAIG (Auvergne)
  • GéoBourgogne
  • Géo-Centre (Centre)
  • GEORHONEALPES (Rhône Alpes)
  • MEDDEM (risques)
  • Observatoire Très haut Débit (Numérique)
  • ONCFS (Chasse et Faune Sauvage)
  • OpenSreetMap (OSM)
  • Référentiel IGN (Référentiel Grande Echelle)
  • SANDRE (eaux)

Pour le WFS :

  • BRGM (Géologie, sous-sol)
  • CARMEN (Paysages)
  • CARTORISQUES
  • CEREMA  (Arrêts de transport collectif)
  • Corine Land Cover (occupation du sol)
  • GéoBourgogne
  • GEOLITTORAL
  • GEORHONEALPES (Rhône Alpes)
  • Maillage 10*10
  • ONCFS (Chasse et Faune Sauvage)
  • SANDRE (eaux)

Pour le WMTS :

  • GéoBourgogne (scan 25, cs Raster, orthophoto 10 cm et 15 cm)
  • IGN (BD Parcellaire et pyramide Ortho)
  • OSM (4 symbologies au choix)

Pour le WMS-C :

  • GéoBourgogne (scan 25, cs Raster, orthophoto 10 cm et 15 cm)

Retrouvez plus de flux

Description des flux et adresse sur l'article d'EDUTER

 

 

 

Retour à la liste

Dernière mise à jour le 24/05/2018